J’ai eu la chance de pouvoir participer à plusieurs Académies d’orgue qui ont complété ce que mon Maître George Trouvé qui avait été l’élève d’André Marchal avait pu m’apprendre. Ma prétention n’est pas de retracer mot à mot ce qu’il m’a été dit dans ces Académies, mais de porter témoignage de l’intérêt extraordinaire qu’il y avait pour un quasi amateur comme moi de bénéficier d’enseignements spécialisé par les plus grands noms de l’orgue. Ne pas avoir fait de conservatoire présente certainement un handicap au niveau technique. Mais je ne le regrette pas quand je constate qu’en France c’est trop souvent le même répertoire qu’on apprend aux étudiants : Bach (heureusement) et la musique d’orgue française d’il a un siècle.

Si l’on fait le parallèle avec le chant grégorien, le Motu proprio de Pie X en 1903 essayait de l’organiser. Après le Concile de Vatican II (1962), on se crut autorisé sous prétexte d’utilisation exclusive de la langue vernaculaire de le jeter aux oubliettes. Il fallut le Motu proprio de Benoît XVI en 2007 pour créer deux formes du rite romain : l’ordinaire et l’extraordinaire. Ce dernier qui revenait à utiliser un peu le latin n’excluant pas comme, au début du siècle, les cantiques en français ne fut pas accueilli dans les paroisses avec un enthousiasme délirant.

En matière d’orgue, on est resté relativement coincé à la musique de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème . Il y a bien eu le retour au baroque des années 60-70, mais je me demande si ceci a beaucoup fait évoluer l’enseignement des conservatoires. J’adore Franck et Vierne. Monsieur Georges Trouvé m’a enchanté dans mon enfance sur l’orgue de la Cathédrale de Séez qui convenait tellement bien à ces auteurs même avant sa dernière restauration. Mais il y a combien d’autres répertoires à découvrir et enseigner ? C’est entre autres grâce aux Académies d’orgue que j’ai pu m’y plonger.

Pour des raisons pratiques, je résumerai ces Académies de la façon suivante :

St Maximin la Sainte Baume

Baroque français
avec : Pierre Cochereau, René Saorgin, Marcel Prévot
1963

St Donat sur l’Herbasse

Bach Clavier Übung III
avec : Marie Claire Alain
1986

St Bertrand de Comminges


Baroque français
avec : Michel Chapuis, Jean Saint-Arroman
1987

Les Andelys

Musique italienne : Scarlatti, Frescobaldi
avec : Andrea Marcon
1988

ND de Guibray Falaise
St Germain d’Argentan

Baroque européen, Rhétorique, Bach et ses précurseurs
avec : Willem Poot
1988-2005

Romainmôtier (CH)

Improvisation Baroque espagnol
avec : Rudolf Lutz, Emmanuel Le Divellec, Guy Bovet
2004

Publié dans Vie