Biographie

Naji Hakim est né à Beyrouth le 31 Octobre 1955.
Il a étudié avec Jean Langlais et au CNSM de Paris, dans les classes de Roger Boutry, Jean-Claude Henry, Marcel Bitsch, Rolande Falcinelli, Jacques Castérède et Serge Nigg, où il a remporté les sept premiers prix d’harmonie, de contrepoint, de fugue, d’orgue, d’improvisation, d’analyse et d’orchestration.

Il glane aussi les premiers prix aux Concours Internationaux d’Orgue de Haarlem, Beauvais, Lyon, Nuremberg, St. Albans, Strasbourg et Rennes, le prix de composition des Amis de l’Orgue pour sa Symphonie en Trois Mouvements (Paris, 1984), et le premier prix de composition du Concours International de Composition pour orgue, à la mémoire de Anton Heiller pour The Embrace of Fire (Collegedale, Tennessee, 1986). En 1991, il reçoit le Prix de Composition Musicale André Caplet de l’Académie des Beaux-Arts.

De 1985 à 1993, il fut l’organiste titulaire de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, avant de succéder à Olivier Messiaen à l’église de la Trinité (→) jusqu’en 2008.

Il est professeur d’analyse au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt, et professeur invité à la Royal Academy of Music de Londres. Il a publié aux éditions UMP de Londres un « Guide pratique d’improvisation » et avec Marie-Bernadette Dufourcet aux éditions Combre de Paris une « Anthologie musicale pour l’analyse de la forem » et un « Guide pratique d’analyse musicale »

Il est membre de la Consociatio Internationalis Musicae Sacrae de Rome et Docteur honoris causa de l’Université Saint-Esprit de Kaslik (←), Liban.

En 2007, le Pape Benoît XVI lui a remis la Croix d’honneur (→) de l' »Augustae Crucis Insigne pro Ecclesia et Pontifice » pour la qualité de son engagement au service de l’Église et du Saint Père.

Ces dernières années Naji Hakim poursuit ses activités de compositeur, de pédagogue et de concertiste. Il est notamment très applaudi dans ses improvisations.

Œuvres

Naji Hajim dispose d’un site très complet sur sa vie, ses oeuvres, sa discographie, des clips audio, ses écrits et interviews et différents liens.

S’agissant de ses oeuvres, la liste du compositeur est évidemment la plus exhaustive qui soit et commence par les oeuvres d’orgue.
http://www.najihakim.com/works/works.html

La page originale est en anglais. Mais la traduction en français est de bonne qualité.

Je possède la plupart des œuvres dont il s’agit, mais je suis évidemment bien loin de les jouer toutes. Jusqu’alors j’ai joué ou j’apprends :

  • « Expressions«  est un recueil de courtes pièces publiées dans un opus commandé à Jean Langlais.
  • « Mariales«  est écrit sur des thèmes grégoriens à la Vierge et comprend 5 pièces faciles : Incantation, Pastorale, Antienne, Hymne et Danse.
  • « Pange Lingua«  est une magnifique suite de six variations distinctes sur les versets de l’hymne de St Thomas d’Aquin. Je l’avais joué à la Cathédrale de Séez à l’occasion de la remise de la Légion d’Honneur à Mr Georges Trouvé qui tombait la veille de la fête du Saint Sacrement. Troublé par l’espionnage d’un collègue voyeur et la dureté des claviers accouplés, j’en étais sorti avec beaucoup d’accrocs et la main droite en sang. Mais, surtout, que cela ne décourage pas les amateurs. C’est vraiment de la musique superbe et inspirée.
  • « Aalaiki’ssalaam«  est encore une pièce plus que grandiose, inspirée celle-ci des événements tragiques survenus au Liban pendant l’été 2006. C’est une mélodie mariale maronite « La paix soit avec toi » développée en un ensemble de variations. Après l’énoncé du thème finement harmonisé, la 1ère variation « Con spirito » l’orne dans des modes contrastés. La 2ème est un « Scherzando » sur ostinatorythmique, la 3ème un « Con fuoco » sur un rythme aksak (3+3+2) et la 4ème « Energico » une marche puissante et sombre. La 5ème « Moderato » occupe avec son expressivité harmonique le centre de l’oeuvre. La 6ème « Leggiero » constitue de joyeux arpèges et la 7ème entraîne 3 sections de plus en plus dynamiques : « Risoluto », « Piu vivo » et « Presto » vers une coda qui éclate de joie.

sans parler de recueils publiés plus récemment comme « Amazing Grace », « Jonquilles », O Filii et filiae », la « Suite Norvégienne » …

ni de la « Suite Française » quand elle sera publiée.

S’IL VOUS PLAÎT, MAÎTRE, NE NOUS FAITES PAS TROP ATTENDRE.

Discographie

La discographie de Naji Hakim est également publiée sur son site et se traduit aisément http://www.najihakim.com/disco/disco.html

Elle présente dans l’ordre :

  • Les œuvres et improvisations enregistrées par Naji Hakim lui-même,
  • Les œuvres d’autres compositeurs enregistrées pas Naji Hakim,
  • Les œuvres de Naji Hakim enregistrées par d’autres interprètes.

On peut croiser cette liste avec les informations du site http://www.france-orgue.fr/disque/

Clips audio

Le site de Naji Hakim propose une petite vingtaine de clips audio, soit de ses œuvres, soit de ses improvisations : http://www.najihakim.com/audio/audio.html

L’oeuvre que je préfère :

  • Aalaiki’ssalaam pour orgue (2006), Liebfrauenmünster, Ingolstadt (3 Septembre, 2006)

Les improvisations que je préfère :

  • Improvisation on « Nobody knows and I got rhythm », Edythe Bates Organ Recital Hall, Shepherd School of Music, Rice University, Houston (8 October, 2008)
  • Improvisation sur « Frère Jacques », Église Saint Maurice, Olomouc (18 Septembre, 2008)

Mais ne ratez pas le reste pour autant !

Un autre onglet du site de Naji Hakim est consacré à ses écrits et à ses interviews : http://www.najihakim.com/writings/index.html

On relève dans les écrits en français :

  • Quel répertoire pour l’orgue dans l’Eglise d’aujourd’hui ?
  • Musique dans la liturgie catholique en France oe la fin du XXe siècle in : Musicae Sacrae Ministerium, Anno XXXVII/XXXVIII — 2000/2001 (Consociatio Internationalis Musicae Sacrae)
  • La musique ou les musiques de l’après-guerre in : NOUVELLES RIVE GAUCHE – N° 257, mai 2000 / 5
  • Splendeur du Chant Maronite et Orgue in : La Revue du Liban, Janvier 2000

Et parmi les interviews également en français :

  • Entretien avec Naji Hakim à propos de son oeuvre d’orgue in : L’Orgue Bulletin des Amis de l’Orgue, Aspects de la Musique d’orgue contemporaine en France, Chroniques, 2002 – III, N° 259
  • ImprovisationUne entrevue avec Naji Hakim réalisée par Béatrice Pierto in : La Revue l’Orgue 2003

Liens avec des orgues

Liens directement accessibles en français :

Vidéos

On trouve sur Internet un certain nombre de vidéos où l’on voit Naji Hakim jouant ses propres œuvres ou des improvisations.

Les œuvres

Les improvisations

Pour tout ceci, bravo et merci.

Jean Claude Duval – 8 Juillet 2013 – 20 Septembre 2020

retour en haut