J’ai découvert ce compositeur et interprète de talent par une de ses œuvres, non publiéedans les 2 volumes d’orgue des éditions Eufonia, mais dans un recueil de chez Butz – Musikverlag – Sankt Augustin (D) intitulé « Die heitere Königin » (band 2 – verl 1709). Il s’agit du « Rondo alla celtica » : http://www.youtube.com/watch?v=zvrPNWeXk7U. Comme vous avez pu l’entendre, le morceau est inspiré de figures musicales irlandaises avec deux thèmes, l’un rythmique soutenu par la pédale et l’autre mélodique avec ses syncopes caractéristiques.
Cette musique m’a beaucoup plu et j’en ai tout de suite cherché d’autres du même acabit.

BIOGRAPHIE

Hans-André Stamm est né en 1958 à Leverkusen (D).
C’est un peu un enfant prodige : à 7 ans, premiers cours d’orgue; à 11 ans, premiers concerts en Allemagne et à l’étranger; à 13 ans, premier disque; à 16 ans, concert à Notre Dame de Paris.
De 1973 à 1976, il parfait ses études d’orgue avec Hubert Schoonbroodt au Conservatoire Royal de Musique de Liège.
De 1976 à 1980, il se forme à la musique d’église et à la pédagogie instrumentale du piano au Conservatoire Robert Schumann de Düsseldorf.
Des études musicales à l’Université de Bonn l’amènent à faire construire et utiliser un « Orgue à tuyaux en harmonique » d’après les plans du Professeur Martin Vogel. On en reparlera plus loin.

Il vit de son art, enregistre des CD, compose des œuvres pour orgue solo, mais aussi pour orgue et instrument(s), pour piano, pour orchestre ou musique de chambre, pour chœurs …
Il transcrit également des œuvres d’autres compositeurs.

Dans ses concerts, il se produit comme virtuose de l’orgue solo, mais aussi avec un ensemble comprenant flûte, trompette, saxophone et violon.

Il développe par ailleurs un nouveau champ d’activité, celui de la musique de film, que ce soit pour des documentaires ou pour des longs métrages.

MUSIQUE D’ORGUE TONALE

Nous consacrerons une page spéciale sur le monde de la microtonalité chez Hans-André Stamm. Mais comment mieux définir la spécificité de sa musique d’orgue à caractère tonal qu’en citant le compositeur ?

« Le répertoire de la musique d’orgue est vaste et il existe des chefs-d’oeuvre suffisants de toutes les époques stylistiques. Or ma propre aspiration et mon style sont caractérisés par l’ajout d’un rythme dansant qui rend le son de l’orgue plus léger et moins statique. J’intègre dans ma musique des éléments de cultures différentes, des figurations et des mètres inhabituels, tels qu’ils sont utilisés par exemple dans la musique folklorique des celtes, des slaves et des latino-américains. La plupart de mes œuvres pour orgue montrent un caractère joyeux et animé avec une mélodie claire ».

Vous trouverez sur le site www.eufonia.de/index.php/fr/oeuvres la quasi-totalité de ses compositions.
Pour ce qui concerne les oeuvre d’orgue solo, elles se présentent sous la forme de deux volumes.

Œuvres d’orgue volume I

  1. Suite Nr. 1 : Praeludium – 1. page (pdf)
  2. Suite Nr. 1 : Cantabile – 1. page (pdf)
  3. Suite Nr. 1 : Toccata – 1+2. page (pdf)
  4. Suite Nr. 2 : Prélude – 1. page (pdf)
  5. Suite Nr. 2 : Méditation – 1. page (pdf)
  6. Suite Nr. 2 : Toccata – 1. page (pdf)
  7. Suite Nr. 3 : Allegro – 1. page (pdf)
  8. Suite Nr. 3 : Hymne gis-moll – 1. page (pdf)
  9. Suite Nr. 3 : Toccata – 1. page (pdf)
  10. Suite Nr. 4 : Danse macabre – 1. page (pdf)
  11. Suite Nr. 4 : Hymne – 1. page (pdf)
  12. Suite Nr. 4 : Toccata – 1. page (pdf)
  13. Fantasie – 1. page (pdf)
  14. Impromptu g-Moll – 1. page (pdf)
  15. Scherzo cromatico – 1. page (pdf)
  16. Partita über « Auf, auf, mein Herz, mit Freuden » – 1.page (pdf) , 2.Var. p.1 (pdf) , dernière Var. p.1 (pdf)
  17. De Profundis – 1. page (pdf)
  18. Pavane – 1. page (pdf)
  19. Rhapsodie über zwei provencalische Weisen – 1. page (pdf)
  20. Choralfantasie über « O komm, o komm, Emmanuel » – 1. page (pdf)
  21. Rêve – 2. page (pdf)
  22. Choralvorspiel über « Alle Menschen müssen sterben » – 1. page (pdf)

Œuvres d’orgue Volume II

  1. Rondo alla latina – 1. page (pdf)
  2. Toccata giocosa – 1. page (pdf)
  3. Romanze – 1. page (pdf)
  4. Mandala – 1. page (pdf)
  5. Rapsodia alla latina – 1. page (pdf) , p. 3 (Pdf)
  6. Fantaisie sur « Herz Jesu, Gottes Opferbrand » – 1. page (pdf)
  7. Fantaisie sur le choral «Jesu, meine Freude » – 1. page (pdf) , p. 10, p. 13
  8. Fantasie Marian Hymns « Salve Regine & Ave maris stella » – 1. page (pdf) ,p. 11
  9. Toccata sur « Der Geist des Herrn » – 1. page (pdf)
  10. Reverie – 1. page (pdf)
  11. Toccata alla Celtica – 1. page (pdf)
  12. Echoes of Joy – 1 +2. page (pdf)

En allant sur le site indiqué plus haut et en cliquant successivement sur chacun des volumes, vous aurez accès à des vidéos qui vous permettront d’entendre certains des morceaux. Vous verrez par ailleurs toutes les autres
compositions de Hans-André Stamm. Les nombreuses oeuvres pour orgue et instrument semblent alléchantes.

Ceux qui ont l’opportunité de jouer de l’orgue avec un instrumentiste y trouveront sûrement leur bonheur.

Je rappelle également le « Rondo alla celtica » pour orgue solo dans « Die heitere Königen » band 2 – verl 1709 – Dr J. Butz – Musiverlag – Sankt Augustin – www.butz-verlag.de . Les éditions Eufonia le fournissent-t-elles aussi ?

Pour se procurer ces œuvres, on contacte le compositeur. On les trouve aussi dans le commerce par Internet.

LA MICROTONALITÉ

L’orgue enharmonique qu’a fait construire Hans-André Stamm selon les
plans du Professeur Vogel se trouve en prêt permanent au Conservatoire
Prayer de Vienne sous la responsabilité du Professeur Soyka.

Comme on le voit ci-dessous, la console comprend :

1) Un clavier spécial qui permet de jouer séparément chacune des 48 notes que comporte une octave. Chaque note dispose donc de quatre tonalités différentes, ce qui signifie qu’on peut descendre jusqu’au quart de ton. Ce clavier spécial n’est pas très pratique à jouer (voir ci-dessous) et sert surtout pour les mélodies et les démonstrations.
2) Deux claviers normaux de 12 touches par octave qui peuvent disposer chacun d’une tonalité différente (soit 12X4=48 tons par octave).
3) Un pédalier suspendu.

Dans notre monde occidental, la limite psychologique de perception des intervalles est le demi-ton.
Les systèmes sonores orientaux ont développé des intervalles beaucoup plus subtils à partir des harmoniques naturels des sons.
Dans un tempérament naturel, sol# et la b sont différents.
Avec le tempérament égal actuel, tous les bémols demi-tons sont égaux.
Sol# et lab sont fusionnés entre les deux tempéraments. Notre oreille prend les micro-intervalles pour des ornements ou des fluctuations et non pas pour des intervalles distincts.
Hans-André Stamm essaye d’intégrer ces micro-intervalles comme éléments distinctifs de la composition.

Sur l’orgue enharmonique : http://www.eufonia.de/index.php/fr/composition-microtonale/164-musique-microtonale

Et sur la musique micro tonale, avec à la fin du document une conférence explicative en français : http://www.eufonia.de/index.php/fr/composition-microtonale/165-musiquemicro.

CDs

Les CDs gravés par Hans-André Stamm se trouvent sur son site http://www.eufonia.de/index.php/fr/. C’est ce qui est le plus pertinent.
J’ai eu du mal à lire les informations en français. Le drapeau français me ramenait toujours à la page d’accueil.
La traduction automatique Google donne un sabir incompréhensible.

J’ai contourné le problème en accédant à l’adresse suivante (en français compréhensible) :

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=/search%3Fq%3D%2522Hans%2BAndr%25C3%25A9%2BStamm%2522%26num%3D100&rurl=translate.google.fr&sl=de&u=http://www.eufonia.de/index.php/de/cds%3Ftmpl%3Dcomponent%26print%3D1%26page%3D&usg=ALkJrhiYteE0s5rcZKf2mEU2MidMrYo_0Q

Non seulement les titres originaux sont conservés, mais des extraits sonores sont souvent proposés.

Pour se procurer un ou plusieurs CDs, il faut commander par mail à Hans-André Stamm, au contact indiqué.
On peut aussi chercher directement sur Internet et en trouver à commander ou à télécharger.

J’ai pu ainsi télécharger à petit prix le double CD des OEuvres d’orgue d’Hans-André Stamm.
Si je le souhaite, je peux les regraver sur 2 CD pour une utilisation propre à ces supports, en me faisant des jaquettes maison pour le repérage des différentes plages. Mais je n’aurai pas les notices explicatives, s’il y en a.

VIDÉOS

Hans André Stamm est un grand pourvoyeur d’enregistrements vidéo sur Toutube.

Ses oeuvres se trouvent sur le site http://www.youtube.com/user/hansandrestamm/videos
Si vous cliquez sur l’option « date d’ajout de la plus récente à la plus ancienne », vous trouverez aujourd’hui, parmi toutes ses compositions les œuvres pour orgue solo dans l’ordre suivant. (une « page » est un ensemble de 30 vidéos – les intitulés sont ceux des vidéos, mais non leur adresse)
Il faut aller à la pêche ou taper ou copier/coller le nom de l’oeuvre dans le navigateur interne à Youtube.

Page 1
Fantasia alla latina for organ by Hans-André Stamm
Toccata giocosa for organ by Hans-André Stamm
Giga for Organ by Hans-André Stamm
Echoes of Joy for organ

Page 2
Paraphrase on Suo Gan for organ by Hans-André Stamm
Paraphrase on the advent chorale « O Heiland, reiß die Himmel auf »
Fantasia on Marian Themes for Organ
Fantasia on « Herz Jesu, Gottes Opferbrand » for Organ by H. A. Stamm

Page 3
Toccata alla celtica for organ by Hans-André Stamm
Partita on the chorale « Jesu, meine Freude » (Jesus, my joy)
Choral Prelude on « Harre meine Seele » for Organ
Choraltrio & Postludium on « Adeste Fideles » by H. A. Stamm
Variations on « Stille Nacht » (Silent Night) for Organ by H. A. Stamm
Il est né Variations for organ
Toccata on the Pentecost Choral « Der Geist des Herrn » for Organ
Partita on the easter chorale « Auf, auf, mein Herz, mit Freuden
Präludium from Suite No. 2 for Organ
Meditation from Suite No. 2 for Organ
Hymne from Suite No. 4 for Organ

Page 4
Danse macabre from Suite No. 4 for Organ
Präludium 1 Suite
Toccata from Suite for Organ No. 3
Toccata from Suite for Organ No. 2
Rapsodia alla latina by H. A. Stamm
De Profundis for Organ
Fantasia for Organ by H. A. Stamm

Page 5
Reverie for Organ
Romanze
Pavane
Impromptu g-moll for Organ
Mandala for Organ
Rhapsodie on two Provençal tunes (Noels) for Organ
Hymn in g# minor for Organ

Page 6
Rondo alla latina for Organ
Rondo alla celtica for Organ

Les autres compositions de Hans-André Stamm ne sont évidemment pas dénuées d’intérêt. A chacun suivant ses goûts.

L’artiste a aussi enregistré sur vidéo :

  • De la musique microtonale,
  • Des arrangements de ses propres œuvres,
  • Des arrangements d’œuvres d’autres compositeurs,
  • Des compositions d’autres auteurs,
  • Et notamment celles de Jean Sébastien Bach sur 2 DVD que l’on trouve facilement dans le commerce (sur Internet chercher « Bach Organ Works DVD Hans-André Stamm ».

Le premier DVD comprend les oeuvres suivantes :

  • Toccata en ré mineur BWV 565 (jusque 9′ environ)
  • Pastorale BWV 590 (9’/21′ environ)
  • Passacaille BWV 582 (21’/34’40 environ)
  • Choral Wir glauben à 2 claviers et pédalier BWV 740 (34’40/39’30 environ)
  • Prélude en mib BWV 552a (39’30/48’15 environ)
  • Choral Nun komm BWV 659 (48’15/53’15 environ)
  • Choral Christ unser Herr BWV 684 (53’15/56’30 environ)
  • Choral Wachet auf BWV 645 (56’30/1h00’45 environ)
  • Triple fugue en mib BWV 552b (1h00’45/1h07 environ)

Il est aussi sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=AgDMxs4aH

Dans le deuxième DVD, on trouve :

  • Toccata, Adagio et Fugue en ut maj BWV 564 (jusque 15’15 environ)
  • Choral O Mensch BWV 622 (15’15/20’15 environ)
  • Choral Kommst du nun BWV 650 (20’15/24′ environ)
  • Choral Der Tag BWV 605 (24’/26′ environ)
  • Fantaisie en sol min BWV 542a (26’/31’15 environ)
  • 1ère Sonate en mib BWV 525 (31’15/40’30 environ)
  • Fugue en sol min BWV 542b (40’30/47′ environ)
  • Choral Das alte Jahr BWV 614 (47’/49’15 environ)
  • Choral Wenn wir BWV 668 (49’15/54’30 environ)
  • Prélude en sol maj BWV 541a (54’30/57’30 environ)
  • 3ème mouvement 4ème Sonate en mi min BWV 528 (57’30/1h00’45 environ)
  • Fugue en sol maj BWV 541b (1h00’45/1h05’15 environ)

Sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=-iUBdU8Xp40

Précis, léger, grandiose, magnifique … les adjectifs manquent.
Propre à donner des complexes, peut-être ?

Jean Claude Duval – 21 Juin 2013

retour en haut