Connaissez-vous un « Noël » qui ne parle ni de la crèche, ni du petit Jésus, ni des anges, ni de Marie ? … mais de Sainte Madeleine. Le titulaire de l’orgue de l’église Sainte Madeleine de Bagnoles de l’Orne ne peut pas rester insensible à la chose.

Voici le premier couplet de ce « Noël » tel qu’il figure, avec sa basse continue ,dans le recueil des « Chants des Noëls anciens et nouveaux » publié à Paris par Christophe Ballard en 1703.

Si vous avez lu ce premier couplet, vous n’avez peut-être rien remarqué de particulier. Dès le 2ème, on vous prévient : « Oyez de la Madelaine Le beau chant ». C’est « La Conversion de Sainte Madelaine »

Voici le texte complet de ce « Noël », texte extrait pour des raisons de meilleure lisibilité d’un recueil publié à Nantes en 1876 de « Vieux Noëls composés en l’honneur de la Naissance de Notre-Seigneur Jésus Christ ». Les couplets sont à lire de haut en bas et de gauche à droite.

Les organistes sont nombreux à avoir écrit une ou plusieurs variations sur le thème de ce « Noël ».

Par ordre chronologique :

  • Nicolas GIGAULT (1627 – 1707) : « Livre de musique dédié à la Très Sainte Vierge Marie contenant les cantiques qui se chantent en l’honneur de son divin enfantement – 2ème partie » partie »
  • André RAISON (1645 – 1719) : « Deuxième Livre d’orgue »
  • Michel Richard de LALANDE (1657 – 1726) : « Noëls en trio – 1er Livre »
  • Pierre DANDRIEU (1664 – 1733) : « Livre de Noëls variés, n° 18 »
  • Jean-François DANDRIEU (1681 – 1738) : « Livre de Noëls pour l’orgue et le clavecin »
  • Michel CORRETTE (1707 – 1795) : « Suite II, 1er Noël »
  • Guillaume LASCEUX (1740 – 1831) : « Tous les offices de l’année (??) »
  • Alexandre Pierre François BOËLY (1785 – 1858) : op 42 posthume n° 4 1858
  • Alexis CHAUVET (1837 – 1871) : « Offertoire pour le Dimanche entre la Circoncision et l’Épiphanie ».

Ajoutons pour être le moins incomplet possible que Claude BALBASTRE (1724 -1799) a composé des variations sur le thème musical de ce même « Noël ». C’est le 3ème Noël de sa 2ème Suite. Mais les paroles sont tout à fait différentes. Intitulé « Joseph revenant un jour », le texte décrit le « voyage de Joseph et Marie à Bethléem ». On est revenu là dans la catégorie des « Noëls » traditionnels.

Jean Claude Duval – 12 Décembre 2012

retour en haut